Merci à Jean-Marc Golay, Michel Rochat et Raynald Künzi